Histoires vécues :

Le combat de Danièle Hermann

L’Histoire de Danièle

Chaque mois, découvrez un extrait du manuscrit de Danièle Hermann

Qui n’a pas eu la chance de rencontrer Danièle ne peut pas comprendre quelles sont les vertus du courage et de l’amour de la vie.

Danièle était une femme battante animée par le désir de vivre. Rencontrer Danièle c’était recevoir une leçon de vie et prendre conscience du pouvoir magique de l’existence. Danièle est née avec une énergie hors norme et une curiosité insatiable. Enfant pleine de vitalité elle contracte à l’âge de 8 ans une succession d’angines et un microbe se loge sur son cœur. C’est ce microbe qui rend son cœur obèse et ses valves défaillantes. Devenue jeune adulte, le cœur à bout de souffle c’est de son propre gré qu’elle consulte le Professeur Alain Carpentier qui décide de l’opérer à cœur ouvert. Une intervention à haut risque à laquelle elle sera confrontée à deux reprises. Des opérations extrêmement douloureuses qui feront d’elle ce que les médecins nomment une miraculée.

Epaulée et aimée de façon inconditionnelle par son époux, animée par diverses passions parmi lesquelles la philosophie, la gemmologie, les cultures lointaines, ou encore la nutrition, Danièle ne baissera jamais les bras et de cette expérience de la souffrance elle tirera une vitalité hors du commun. Forte de cet enthousiasme elle décide de faire du combat pour la recherche cardio-vasculaire le combat de sa vie.

Toujours curieuse et en avance sur son temps, c’est en 2010 que Danièle découvre les chiffres de la mortalité cardio-vasculaire des femmes. Un choc doublé d’une révélation. Il lui faut agir et vite pour sensibiliser l’opinion et notamment les femmes qui méconnaissent ces maladies qui les tuent. Elle s’entoure des meilleurs scientifiques, de personnalités de renom et lance le programme «Cœur de femmes». Un programme engagé et humaniste qui devient sa signature.

En novembre 2014, Danièle s’est éteinte des suites d’une insuffisance cardiaque. Peu avant son décès l’Académie des sciences et l’Institut de France décident de lui remettre la légion d’honneur afin de consacrer son engagement pour la recherche cardio-vasculaire sur le cœur des femmes.

Danièle n’a pas fait d’études de médecine, ni d’études scientifiques. Mais elle possédait le diplôme le plus important : celui de patiente. Son expérience fut celle d’une vie jalonnée de souffrances physiques souvent intolérables qu’elle sut surmonter avec force et dignité. «Donner aux autres c’est se donner à soi-même. Toute notre histoire n’est qu’une histoire de survie». Ces mots sont les siens. Ils sont emprunts de sagesse, d’expérience et d’optimisme. Ils lui ressemblent.

Les Mots de Danièle

Découvrez des extraits du manuscrit écrit par Danièle Hermann. Elle y évoque son histoire, son amour inconditionnel de la vie, son rapport intime à la maladie et son engagement pour le cœur des femmes.

Ma vie est à vivre, ici, tout de suite !

Lire la suite

Découvrez des extraits du manuscrit de Danièle !

Lire la suite